Lima-Cusco ou le bus de l'enfer

     On croyait avoir notre propre télé, comme dans l’avion, mais ce sont quelques télés éparpillées ça et là, avec le même volume de son pour tous, donc impossible de le baisser… On s’est tapé 10 films traduits en espagnol (bon, on a pu se pratiquer au moins!) avec le volume plutôt fort : La faille de San Andreas, Hangover 1, 2, 3 (géniaux comme films pour une petite de 10 ans!?) et Rapides et dangereux 1, 2, 3, 4, 5, 6!!  Même si onest bien loin de les avoir tous regardés, on les a tous ENTENDUS!!! Sinon, tout c’est très bien passé pendant les premières 7 heures de route alors que nous longions le Pacifique, de Lima à Nazca.  À partir de là, il reste 15 heures de route dans les montagnes, donc sinueuse, qui monte et qui redescend, pour nous emmener jusqu’à 3400 mètres au-dessus de la mer.

On s’était dit que prendre le bus pour Cusco coûtait un peu moins cher que l’avion (à 5 personnes le coût augmente très vite), nous permettrait de voir le magnifique paysage et de s’acclimater plus graduellement à l’altitude. Eh bien…. Pas vraiment. Après coup je l’aurais payé le coût supplémentaire pour arriver à Cusco en 1h10 de vol.  Donc, vers 21h, l’agent de bord distribue un petit sac de plastique à chaque passager…humm, on se sentait tous bien à ce moment-là mais, bof, on a pris les sacs quand même, on ne sait jamais! Une heure plus tard, vers 22h, on a tous commencé à avoir mal au cœur.  La nausée a persistée jusqu’à notre arrivée à Cusco vers 12h45 le lendemain… En plus des symptômes de malaise causés par l’altitude : migraine, pouls accéléré, impression de manquer d’air… c’était désormais le bus de l’enfer.  Maéva, Laure et moi, ainsi que plusieurs passagers, avons rempli nos petits sacs des restes du souper, ouach.  Nul besoin de préciser qu’aucun de nous n’a mangé le déjeuner inclus, sauf Pascal qui avait quand même faim!?  Tôt le matin, après une nuit blanche pour nous 5,  le bus s’est arrêté presque une heure sur la route à cause de constructions.  On en a profité pour sortir prendre l’air, puisque nous avions encore tous une nausée persistante.  Grave erreur! On ne se rendait pas compte de l’odeur dans le bus avant d’en sortir…OUACH!!!  Vomi+sueur+odeur du matin de 35 passagers!!! 

 On a finalement fini par arriver à Cusco, au terminus d’autobus.  Notre plan était de réserver un appartement sur Airbnb pendant le trajet puisqu’il y avait le wi-fi dans le bus…qui ne marchait pas.  On avait donc aucune réservation à Cusco en arrivant.  On a pris une chance et envoyé un message pour un appart.  Chanceux, la proprio nous a répondu dans les minutes suivantes et on était à seulement 15 minutes de marche de cet oasis (après le bus de l’enfer, tout logement immobile et non sinueux s’apparentait à un oasis).  Ces 15 minutes avec nos sacs-à-dos, notre nausée, notre nuit blanche, nos migraines nous ont paru comme 150!  Quel soulagement en arrivant au 4e étage, à bout de souffle, exténués, de découvir un chouette appart avec cuisine, salon, 2 chambres, des lits!!!  On s’est tous étendus quelques minutes, jusqu’à ce que Laure me demande si j’avais son appareil orthodontique (celui qu’elle doit mettre la nuit seulement, pendant les 10 mois que durera le voyage).  Après avoir vidé les sacs, il a bien fallu se rendre à l’évidence qu’elle l’avait oublié dans le bus dans la pochette du siège devant elle.  Ah ben @#$%?&**&?!#?$#!!! Maéva et moi sommes retournés au terminus (ensemble on se débrouille pas pire en espagnol), l’adrénaline et les sacs-à-dos en moins aidants, pour parler à la commis de la compagnie de bus.  Par chance, l’autobus était parti  se faire laver et revenait au terminus le soir même pour un retour vers Lima à 20h.  Nous sommes donc retournés tous les 5 au terminus vers 19h, après s’être débarrassé de la nausée,  avoir contrôlé les migraines et dormi un peu.  La commis nous confirme alors que l’équipe de nettoyage n’a rien trouvé.  Dé-cep-tion.  On aperçoit alors notre agent de bord (qui repartait pour un autre 22h vers Lima, ouch!).  On lui demande aussi pour l’appareil orthodontique, négatif de sa part aussi.  On insiste, lui demande s’il peut vérifier seulement le siège que Laure occupait avant le départ de l’autobus.  Il accepte et emmène même Pascal avec lui pour aller voir dans le bus.  Pascal revient avec un air triomphant et l’appareil dans sa main, quel soulagement et sentiment d’incrédulité à la fois… je ne croyais sincèrement pas qu’on le retrouverait!  On a vraiment bien dormi dans l’appartement de Rosa cette nuit-là J

Coucher de soleil  de l'autobus, pour Marie-Ève ;)

Marie-Christine

Écrire commentaire

Commentaires : 10
  • #1

    Steve seguin (lundi, 21 août 2017 11:54)

    Allo les amis,

    Mon père a vécu en Équateur pendant 15 ans et fait une bonne partie de l'Amérique du sud si vous voulez des bons conseils ;)

    Bon voyage et ont vous invite pour souper lors de votre retour pour partagez votre expérience car nous aimerions le faire aussi.

    À bientôt!

    Fabio

  • #2

    Steve J. (lundi, 21 août 2017 12:04)

    Il semble bien que Murphy s'est invité au voyage

  • #3

    Dany Hétu (lundi, 21 août 2017 12:06)

    Ouf! Quel aventure de bus.

    Vos photos sont belles. J'imagine que les paysages sont à couper le souffle.

    Bonne continuité.

  • #4

    Caroline Lebel (lundi, 21 août 2017 18:40)

    Quel aventure!!!! j'ai due faire une fouille dans un conteneur à déchet durant les vacances pour récupérer l'appareil de Émy qui doit elle aussi le porter pour la nuit . Je l'ai retrouver mais si jamais.... plus facile à remplacer que vous par contre ... Je vous suis à la trace avec grand intérêt.:o)) xx

  • #5

    Suzette Roland (lundi, 21 août 2017 21:18)

    Super votre compte rendu de votre voyage et ses le début .Merci de nous faire vivre une si belle expérience .Bonnne route xxxx

  • #6

    Natacha (lundi, 21 août 2017 21:30)

    Je ne doute pas une seconde que ça n'a certainement pas été aussi drôle à vivre qu'à lire. J'aime beaucoup les images que tes mots évoquent. J'ai hâte de lire la suite... xoxo

  • #7

    Christine Tremblay (mardi, 22 août 2017 11:52)

    Oh wow tout un début de voyage, très captivant de vous suivre. Merci pour le temps que vous prenez à nous raconter votre voyage XX

  • #8

    Sylvie Troy (jeudi, 24 août 2017 10:26)

    Wow quelle aventure! Et vous m'avez bien convaincu que je prendrai l'avion pour aller à Cusco pour mon prochain voyage!!! Vraiment le fun de vous lire, et je vais continuer de vous suivre ! Bonne route !

  • #9

    Marie-Eve (lundi, 04 septembre 2017 18:06)

    Merci pour la photo...c'est très apprécié.

  • #10

    Karine H (mercredi, 13 septembre 2017 05:00)

    Bon voyage mes amis xoxo